Livres‎ > ‎Phosphènes Célestes‎ > ‎

Témoignages

Reçus par courriel
Le 30 octobre2009 06:52, M-D Deslauriers  a écrit :

Au cuisinier des Dieux,

    Tes contes me bercent et m'apaisent. Je les sens comme une douce et vague impression de mélodie connue. Ils s'impriment en moi comme le doux murmure du vent et de la fleur qui éclot, comme le chatoyant rayon du soleil et du sourire de l'enfant, comme l'envol de l'oiseau et de l'eau qui ruisselle. Chacun d'eux est une nourriture pour l'âme.

Marie-Diane Deslauriers